PUBLICATIONS

BREVE : Besoins en financement et perspectives d’investissement – Cotonou

Le ratio des créances au secteur privé sur le PIB est estimé à 22,5% en 2016 (Banque africaine de développement). Cela signifie que les banques contribuent peu au financement des entreprises privées. Or, malgré le léger ralentissement de l’économie, la fibre entrepreneuriale se développe de plus en plus de telle sorte que de nombreux béninois prennent le pari de s’auto-employer et de créer des emplois à travers des initiatives innovantes répondant aux besoins du marché. Mais peu d'entre eux se tournent vers les banques. Un sondage récent du cabinet Alindaou Consulting International (ACI) auprès de personnes sélectionnées de manière aléatoire dans la capitale économique de Cotonou éclaire sur les besoins en financement, les perspectives d’investissement de particuliers et d’entrepreneurs (qui représentent 42% des répondants).

Comment les banques sont-elles perçues au Bénin ?

Un sondage d'opinion conduit en décembre 2017 à Cotonou et Ekpè (Bénin) évalue la satisfaction des usagers à la qualité des services bancaires.
L’étude couvre l’appréciation des usagers de banque sur trois aspects principaux : (i) le type de transactions effectuées et la connaissance de quelques produits bancaires, (ii) la relation entre les usagers et les agents de banque, et (iii) le temps consacré à effectuer les transactions bancaires. Les résultats du sondage ont permis d’effectuer des classements des banques qui révèlent les critères déterminants pour le choix des banques par les particuliers...

How are banks perceived by users?

The study covers banks users appreciation in three main aspects: (i) the type of transactions carried out and the awareness of specific banking products, (ii) the relationship between users and bank agents, and (iii) the time spent for banking transactions.
The results of the survey led to ranking the banks - they reveal the determining criteria for the choice of banks by individuals...